top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurThibaut

Émotions - Lorsque le démon prend le dessus sur l’ange

Comment faire pour contrôler mes émotions ? Comment faire pour ne pas perdre pied ? Comment laisser mes émotions de côté et performer ?


Ce sont les demandes de sportifs en recherche de performance. 

Je dois vite les décevoir parce que je leur dis rapidement que de contrôler ou laisser de côté ses émotions n’est possible 🙂

En revanche je leur explique que transformer ses émotions en alliés à la performance est tout à fait possible !


Mais comment faire pour que ces satanées émotions deviennent des alliés ???


Pour faire simple (ce qui est plus facile à dire qu’à faire), il faut les écouter, les comprendre pour trouver des solutions de réaction ensemble.


Avant toute chose il faut comprendre qu’une émotion est une messager porteur de messages dans un langage que l’on ne comprend pas. 


Une émotion nous informe sur nous-même. Elle nous informe sur ce qui se passe en nous. Sur ce qui se passe en nous par rapport à la réalisation de nos objectifs et à la satisfaction de nos besoins.


Il faut prendre l’émotion comme un allié voulant nous parler et nous dire quelque chose.

Comme une émotion est incontrôlable, elle est négative. 

Il suffit de tendre l’oreille et d’écouter son message pour mieux vivre l’émotion et quelque part avoir le sentiment de contrôle.


Pour être à l’écoute de ses émotions et de ses messages, il faut développer sa conscience émotionnelle. 

Plusieurs outils, solutions, étapes existent. L’intelligence émotionnelle de Daniel Goleman en est un. Il parle de : 

  1. Conscience de soi

  2. Maîtrise de soi

  3. Motivation

  4. Empathie

  5. Aptitudes Sociales


Avant d’aller travailler son intelligence émotionnelle, on peut faire les étapes suivantes : 

  1. Identification des émotions

  2. Compréhension des émotions

  3. Expression des émotions

  4. Régulation des émotions

  5. Utilisation des émotions


On va voir ces 5 étapes ensemble.


1/Identification des émotions

Il s’agit de savoir si une émotion est présente. On ne va pas l'interpréter mais savoir si elle est là et de quelle manière elle se manifeste. 

Rappelez-vous, l’émotion essaye de nous parler et de nous dire quelque chose.

Comme on ne parle pas le même langage, la compréhension est difficile pour ne pas dire impossible.


L’émotion ne va pas simplement venir et dire “Bonjour”. Elle va tout d’abord se faire connaître par le corps par : 

  • la posture : la position et les mouvements de nos membres (têtes, bras, mains, …)

  • la respiration : le rythme, l'amplitude, la profondeur, …

  • le tonus musculaire dans le corps : visage, mains, bras, avant bras, épaule, cou, jambes, …

  • les mouvements rythmés : mains, doigts, pieds, …


Une fois que l’on pris conscience de sa présence, on peut commencer à la comprendre.


2/Compréhension des émotions

Une émotion n’est pas un touriste qui se balade sans but. Comprendre l’émotion c’est savoir pourquoi elle est là. 

Pour le savoir vous pouvez vous poser les questions suivantes : 

  • Qu’est-ce qui est réellement important pour moi dans cette situation ?  

  • Qu’est-ce qui se passe en moi pour que j’y mette tant d'enjeux ?  

  • De quel aspect fondamental de ma vie me parle cette émotion ?  

  • Quel est le message apporté par cette émotion ? 


L’émotion est présente parce que l’on a un besoin par rapport à une situation. 

La situation est le déclencheur de l’émotion vis à vis de notre besoin.


Voici un schéma explicatif : 




Voici une situation pour illustrer : 

Vous marchez dans la rue, avec vos écouteurs sur les oreilles à écouter un fabuleux podcast sur la préparation mentale ;) (espace autopromo). 

Vous traversez la route sans regarder autour de vous. 

Une voiture pile devant vous et s’arrête à quelques centimètres de vous. Vous avez failli vous faire renverser.


Comment réagissez-vous ? Quelle est votre réaction ? Qu’est ce que vous faites ?


Le déclencheur c’est la situation.

Le besoin est celui de vivre

L’émotion va dépendre de vous (peur, colère, …).



Comprendre ses émotions, c’est comprendre ses besoins.

Pour comprendre ses besoins, vous pouvez vous poser les questions suivantes : 

  • Suis-je conscient de mes besoins dans cette situation?  

  • Est-ce que je porte attention à mes besoins régulièrement ? 

  • Est-ce que je considère mes besoins comme légitimes?  

  • Quels sont les besoins dont je dois prendre soin ? 


Comprendre, c’est valider. 

Pour valider sa présence c’est : reconnaître, autoriser et comprendre.

  • Reconnaître : le premier niveau, le plus fondamental, de l'auto-validation consiste simplement à reconnaître la présence de l'émotion: par exemple, «je me sens anxieux».  en allant sur le chemin du jugement, vous validez votre anxiété.  


  • Autoriser : Le deuxième niveau d’auto-validation consiste à permettre, ou à vous  donner la permission de ressentir l’émotion: par exemple, «c’est ok que je me sente  anxieux ici et maintenant ». Ici, vous ne jugez pas seulement l’émotion. Vous faites un  pas de plus en disant: «Ça va.»  

Encore une fois, cela ne signifie pas que vous aimez l'émotion ou que vous voulez  qu'elle perdure, mais que vous vous autorisez à la ressentir.  


  • Comprendre : le plus haut niveau d'auto-validation est, bien sûr, le plus difficile. Dans  cette forme de validation, non seulement vous vous abstenez de juger l'émotion, et  vous ne dites pas seulement que vous pouvez la ressentir, mais vous faites un pas de plus et vous dites que vous la comprenez. 



Une fois avoir compris ses émotions, leurs messages, leurs significations et vos besoins, vous allez pouvoir les exprimer.


3/Expression des émotions

Exprimer ses émotions c’est la capacité à décrire ce qui la déclenche, d’exprimer de manière adaptée ses besoins et de trouver des solutions.


Quand une émotion arrive, on a tendance à réagir tout de suite.

Reprenez l’exemple de la voiture qui freine devant vous. Reprenez vos réponses aux questions posées (Comment réagissez-vous ? Quelle est votre réaction ? Qu’est ce que vous faites ?).

C’est souvent :


En ayant mis en place les 2 étapes précédentes vous allez être en capacité de comprendre et d’exprimer pourquoi elles sont là.


Pour illustrer, Victor Frankl (professeur autrichien en neurologie et en psychiatrie) disait : "Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace, dans cet espace se trouve notre pouvoir de choisir notre réponse, et dans notre réponse se trouve notre croissance et notre liberté"


La compréhension nous donne accès à cet espace où l'on va choisir sa réponse.


Exprimer ses émotions commence par “Je me sens…”.


C’est l’étape cruciale pour réguler voir diminuer l’intensité de l’émotion.


4/Régulation des émotions

Comme il a été vu dans les 3 étapes précédentes, pour réguler ses émotions et leurs intensités, il faut les identifier et les comprendre pour les exprimer.


Avant tous ces étapes, nous avons ces étapes d’expression : 


La régulation permet ceci : 



La conscience des besoins, messages, significations des actions permet la régulation. En ayant conscience du pourquoi vous pouvez agir sur le comment.

Le comment va être une prise de conscience des alternatives possibles pour répondre à la situation.


C’est : 




Avec cet 4ème étape, vous n’êtes plus esclave de vos émotions. Vous êtes en train d’en faire un allié.

Il vous reste plus qu’une dernière étape pour valider l’allié et en faire une vraie force à la performance. Vous ne serez plus seule.


5/Utilisation des émotions

L'utilisation de l’émotion fait appel à l’intelligence émotionnelle. 

Il y a 2 utilisations possibles avec pour chacune d’elles 2 possibilités : 

  1. Utilisation pour soi

  2. La conscience de soi

  3. La maîtrise de soi

  4. Utilisation pour les autres

  5. La conscience sociale

  6. La gestion des relations


La conscience de soi

C’est la capacité à identifier et comprendre ses émotions ainsi que l’influence qu’elles ont sur nos actions.


La maîtrise de soi

C’est l’aptitude à contrôler ses émotions et à agir de façon réfléchie et appropriée.


La conscience sociale

C’est la capacité à décoder les signaux sociaux (verbaux et non verbaux) et à mieux comprendre les sentiments des autres.

C’est faire preuve d’empathie.


La gestion des relations

C’est l’aptitude à communiquer de manière efficace et à nouer des liens avec les autres, afin de minimiser le risque de conflits.



Vous avez maintenant toutes les clés pour transformer vos émotions en allié pour la performance et surtout pour votre bien-être au quotidien.


Soignez vos émotions, elles vous soignerons en retour 🙂


 

Pour me suivre ⬇️

📸 Insta


Pour me soutenir ⬇️

👍 Abonnez-vous au podcast

📢 Parlez et partager le podcast autour de vous 

⭐ Laissez un commentaire sur Apple Podcast et Spotify

bottom of page